La crise (entre-autres) que nous connaissons aujourd’hui a indubitablement augmenté les délits et incivilités sur notre commune, c’est un fait.
Plus qu’une priorité, c’est un devoir pour tout élu que de se soucier de la sécurité de ses administrés et de mettre tout en œuvre pour améliorer cela.
Avant de vous parler de nos engagements, il est important de rappeler aux Berjallien.ne.s quels sont les vrais pouvoirs d’une municipalité en matière de sécurité publique.
Quelles sont les missions réelles de la police municipale et son périmètre défini par la loi ?
Le maire, en tant qu’agent de police, est en effet assisté d’une police municipale. Son rôle: «assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique».
L’agent de Police Municipal participe aussi activement au maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements de personnes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés et autres lieux publics.
En résumé, le rôle de la police municipale est d’améliorer la qualité de vie des personnes habitantes et présentes sur le territoire de la commune en travaillant en lien avec les administrés pour faire respecter les règles de bonne conduite, maintenir le bon ordre et réduire le sentiment d’insécurité.
Toutefois, il est important de savoir qu’un policier municipal n’a ni les moyens, ni les pouvoirs de procéder à l’interpellation de quiconque sauf en présence d’un agent de la police nationale.
Quels sont nos engagements en termes de sécurité pour les Berjallien.ne.s ?
Nous souhaitons garantir la sécurité et la tranquillité de tous en redéfinissant les rôles et missions de la police municipale et des agents de surveillance de la voie publique.
Nous allons :
  • Développer la présence et l’îlotage des agents municipaux pour améliorer la prévention et la tranquillité de tous.
  • Renforcer la verbalisation pour lutter contre les incivilités (déjections canines, jets de détritus…).
  • Engager une étude sur le système de vidéosurveillance pour un meilleur ajustement à la réalité du terrain.
  • S’appuyer sur le Conseil Local de Sécurité et de la Prévention de la Délinquance (CLSPD) pour développer notre politique locale de sécurité et de prévention de la délinquance.

La sécurité n’est pas que l’apanage de la droite, c’est aussi une des priorités de la gauche.

Pour une ville apaisée et sécurisée, votez pour nous le 28 Juin prochain.

 

Julien MER