Les personnes âgées font partie des plus vulnérables face à l’épidémie de covid 19.

Elles se sont retrouvées très vite privées de visites en raison du risque élevé de contagion. Cette interdiction a suscité beaucoup de détresse en enfermant un peu plus nos anciens dans une forte solitude.

Dans ce contexte, l’ennui et le fait d’être seul sont parfois plus mortel que le virus. Il nous faut donc par tous les moyens manifester notre présence.

L’utilisation du numérique prend toute son importance dans cette situation. C’est avant tout par le téléphone, vidéo, ou internet que nous pouvons garder le lien avec nos aînés. La lutte contre la fracture numérique doit être une priorité de nos jours pour lutter contre l’isolement des personnes âgées.

La solidarité prend une part essentielle dans ces épreuves et les citoyens se sont organisés tant bien que mal, entre voisins, pour apporter de l’aide aux personnes âgées de leur entourage.

Il est primordial de donner une vraie consistance au réseau “voisin bienveillant” sur notre ville, avec un animateur chargé de coordonner le partenariat  avec les associations et les conseils de quartier, pour permettre le lien avec les plus isolés.Cela pas uniquement en des temps difficiles mais bel et bien en permanence. On s’aperçoit aujourd’hui que ce réseau était inexistant tout ce dernier mandat.

Les prises de contact téléphoniques régulières, les courriers d’information, le portage de repas, la téléalarme.. sont autant de service qu’il faudra soutenir davantage pour permettre un maintien à domicile dans de bonnes conditions et briser l’isolement.

Le confinement nous aura tous fait prendre conscience qu’une valeur était essentielle à nos vies : La Solidarité.

Nous construirons DEMAIN tous unis et solidaires.

Aïda Mahroug

Aida MARHOUG